Aller au contenu principal

Édito
« La Pac, c’est maintenant ! »

Damien Greffin, président de la FNSEA Grand Bassin Parisien.

« Vous le savez, nous sommes sortis, en un temps record, le 2 avril dernier, sur tout le territoire du Grand bassin parisien pour exprimer nos inquiétudes sur l’évolution des aides couplées et la mise en place d’un éco-régime qui exclut la moitié d’entre nous de l’aide à taux plein.

À l’issue de cette action, nous avons rencontré le 9 avril le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, pour l’informer de nos lignes rouges : ''Nous voulons un éco-régime pour tous, accessible quelles que soient les spécificités agricoles de nos campagnes, et une aide couplée bovine qui ne pénalise pas l’élevage de plaine avec un plafond de chargement trop bas''.

La rencontre a été courtoise avec une réelle attention du ministre pour trouver des solutions adaptées au contexte agricole de notre territoire. Mais cela ne suffit pas. Il nous faut des garanties.

Depuis trois semaines, le silence assourdissant du gouvernement ne laisse rien présager de bon. La nature a horreur du vide, les agriculteurs aussi. Alors nous reprenons la parole pour dire haut et fort que, cette fois-ci, nous n’accepterons pas une nouvelle baisse de nos aides.

La plaine ne peut plus supporter d’efforts financiers supplémentaires si nous prenons en considération, en plus, les nouvelles mesures agro-environnementales qui réduisent nos capacités de production et impactent nos rotations sans réelle prise en compte des réalités de marché.

Nous sommes dans la dernière ligne droite des négociations.

Nous devons nous préparer à repartir sur le terrain si les arbitrages ministériels que nous attendons sont défavorables.

Nous sommes 80 000 agriculteurs dans la plaine du Bassin parisien et nous pesons 40 % du PIB agricole français.

Ne sous-estimons pas notre capacité à nous faire entendre, tous ensemble. »

Les plus lus

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année
Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 …
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), le 9 septembre 2021. Manon Moignier a pu démarrer son élevage de chèvres et sa ­production de glaces cet été.
À la rencontre de la Chèvre-rit de Manon
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), Manon Moignier s'est lancée dans l'élevage de chèvres avec transformation à la ferme. Elle…
Les deux premières séances de chaque atelier des États généraux annuels de l’alimentation 2021 se dérouleront sur une plateforme virtuelle recréant le campus Xavier-Beulin.
L’Open Agrifood fait sa rentrée
En cette rentrée, l’association Open Agrifood propose un programme événementiel chargé avec notamment le retour des États…
Moisson 2021 : malgré les inquiétudes, une année plutôt correcte en moyenne
La chambre d'Agriculture fait le bilan de la moisson 2021 au terme d'une campagne marquée par une météo avec de fortes amplitudes.
Le 7 septembre, à Outarville. Le monde agricole a retrouvé le chemin d'Innov-agri, après le report de l'édition 2020.
Innov-agri bat son plein à Outarville
La Covid-19 aura contraint les organisateurs d'événements à reporter leurs salons. C'est le cas d'Innov-agri, qui devait se tenir…
Samedi 11 septembre, à Thiverval-Grignon (Yvelines). Les élus du territoire étaient nombreux à participer à la manifestation contre la vente du domaine de Grignon.
Près de 400 manifestants et unité des élus contre la vente du domaine de Grignon
La manifestation contre la vente du domaine de Grignon au promoteur Altarea Cogedim a mobilisé près de 400 personnes samedi 11 …
Publicité