Aller au contenu principal

Le campus Les Champs du possible souffle sa 6e bougie

Le campus Les Champs du possible fête son 6e anniversaire le 16 décembre à Châteaudun (Eure-et-Loir). Le ministre du Numérique, Jean-Noël Barrot, en est l'invité d'honneur.

«Je n'ai rien fait tout seul mais j'ai vu la fierté du monde agricole de voir se batir là où est née la coopé­ration, ce défi assez fou, ce campus », lance le président du campus Les Champs du possible-Xavier-Beulin, le député Philippe Vigier, au moment de fêter son sixième anniversaire, le 16 décembre à Châteaudun.

Agriculture et innovation

« Notre fierté, ajoute-t-il, est d'avoir su incuber des start-up. Nous en avons plus qu'à Orléans ou à Chartres. Nous avons su créer aussi un Living-lab, qui permet les rencontres et de faire en sorte que les projets d'énergies renouvelables soient acceptables. L'agriculture est vecteur d'innovations. Je crois en cette force de la jeunesse ».

Ceci dit, le président présente l'invité d'honneur de cet anniversaire, le ministre du Numérique, Jean-Noël Barrot : « C'est un ami avec un grand A. Ce n'est pas un pro de la politique. Il fait partie de ceux sur qui on peut s'appuyer. Comme lui, je crois en l'intelligence collective. Merci d'avoir pris le temps ».

De fait, avant de souffler les bougies, le ministre a d'abord longuement rencontré les élèves des trois lycées de Châteaudun dans l'amphithéâtre du LEAP de ­Nermont, pour une discussion sur le thème de la révolution numérique et des enjeux de la cybersécurité. Le ministre et tous les invités sont ensuite allés poser la première pierre des futurs ateliers de l'établissement (lire ci-après).

Une visite inspirante

Après avoir visité le campus et échangé avec les membres de son équipe, Jean-Noël Barrot s'est prêté à l'exercice des questions des journalistes présents. L'occasion pour lui de dire combien cette visite était importante, voire inspirante, pour lui : « C'est un bel exemple ici de la manière dont on peut croiser les talents. Si nous voulons engager l'agriculture vers le numérique, il faut des lieux comme celui-ci ».

La dernière partie de cet anniversaire réunit tous les invités dans l'amphithéâtre. Deux des piliers du campus, Marina Massot et Vincent Bouteleux, en tracent les grandes lignes. Puis quatre représentants des start-up en incubation présentent en quelques mots leurs projets : Florian Lafoux pour Track en Go, Diane Fernandez pour Synomen, Christelle et Luc Lorin pour Visio-Crop et Xavier Chabannes pour Agrisolution.

Réparer les dégâts

« Nous sommes à l'orée de la quatrième révolution agricole, pointe pour conclure Jean-Noël Barrot. Elle va se faire grâce aux entreprises qui vont permettre d'améliorer la résilience. Un peu partout, les start-up viennent réparer les dégâts laissés par les industriels qui s'en vont. Preuve est faite ici que lorsque les bonnes volontés se mettent en action, rien n'est impossible. On peut réparer et se tourner vers l'avenir ». Que le campus a clairement devant lui…

La première pierre des ateliers posée par le ministre 

Le ministre du Numérique, Jean-Noël Barrot, sait aussi manier la truelle quand il le faut.
Le ministre du Numérique, Jean-Noël Barrot, sait aussi manier la truelle quand il le faut.
© Horizons Journal

 

Le sixième anniversaire du campus Les Champs du possible, le 16 décembre à ­Châteaudun, est le moment idéal, compte tenu de la présence du ministre du Numérique Jean-Noël Barrot, pour poser très officiellement la première pierre des futurs ateliers du LEAP de Nermont.

Pour inventer l'agriculture de demain

« Les ateliers actuels sont obsolètes… Ce qui ne rime pas avec enseignement de qualité, souligne le directeur de ­Nermont, Xavier Marin, dans son discours. Nermont a besoin de nouveaux ateliers, modernes, conformes à la réglementation, attractifs, adaptés pour inventer l'agriculture de demain ». Conçu en concertation avec les équipes de l'établissement, le futur bâtiment, d'une surface de plus de 2 600 m2, permettra de mener différentes activités. Il sera adapté pour faire du travail sur la mécanique, l'hydraulique, l'électricité, de la soudure, de l'ajustage, disposera d'une menuiserie, d'une serre, de salles de classe et d'espaces d'innovation pour le campus.

Centre de ressources

Un année de travaux est prévue avant de pouvoir proposer aux jeunes du territoire, en 2024, de vraies formations de la filière agroéquipement. « L'objectif est de faire du site ainsi développé un pôle d'excellence et de référence en matière de formation professionnelle, lié aux évolutions des pratiques et techniques agricoles. De quoi faire de ­Nermont un véritable centre de ressources », a conclu Xavier Marin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Début janvier, à Saint-Romain-sur-Cher. Durant six semaines, huit personnes ont été formées à la taille de la vigne grâce à une formation organisée par le lycée viticole d'Amboise et financée par Pôle emploi.
La main-d’œuvre de demain se forme à la taille des vignes
Une formation de six semaines à la taille des vignes a eu lieu en Loir-et-Cher du 7 novembre au 6 janvier. Huit personnes en…
À Prunay-sur-Essonne, mercredi 11 janvier. Une soixantaine d'agriculteurs sont venus à la visite proposée par la SN Gâtichanvre.
SN Gâtichanvre : après les promesses, le temps des actes
Alors que les nouvelles machines de l'usine sont arrivées sur site, Gâtichanvre a organisé une visite avec les producteurs et…
Les panneaux photovoltaïques sont installés sur un bâtiment de 1	000 m².
Photovoltaïque : Éric Delorme dresse un premier bilan après deux ans d'exploitation
L'installation de panneaux photovoltaïques continue de séduire les exploitations agricoles, particulièrement avec l'explosion des…
Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule
Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est…
Le 13 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau, s'est félicité des bonnes performances de la campagne 2021-2022.
Exercice 2021-2022 : le groupe Axéréal atteint ses objectifs
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 13 décembre à Orléans (Loiret) et a annoncé des résultats à la …
À Yèvre-le-Châtel, les époux Douillet vous attendent dans leur boutique Yèvre miel.
Une année record pour Yèvre miel
Installé depuis 2006, d’abord à Engenville puis à Yèvre-le-Châtel (Loiret), Nicolas Douillet possède près de 600 ruches. Il…
Publicité