Aller au contenu principal

Le problème du changement climatique pris par la racine

Le programme de recherche Root2Res cherche à savoir s'il existe dans les racines de pomme de terre, et d'autres cultures, des caractéristiques qui augmenteraient à la fois la tolérance aux stress et la séquestration du carbone, en vue de les sélectionner.

Pouvons-nous améliorer la résilience de la culture de la pomme de terre aux impacts du changement climatique grâce à la sélection de caractéristiques racinaires ? Existe-il dans les racines de la pomme de terre des traits génétiques héréditaires qui augmenteraient à la fois la tolérance aux stress abiotiques (stress hydrique, nutritionnel…) et la séquestration du carbone ? Le programme de recherche européen Root2Res a débuté cette année pour essayer de répondre à ces questions.

« Root2Res est un programme piloté par Arvalis qui concerne également d’autres variétés que la pomme de terre : le blé tendre et le blé dur, l’orge, la patate douce, le pois, la féverole et la lentille. Avec un budget de 8 millions d’euros, les 21 partenaires européens vont étudier l’architecture des racines et leur capacité à interagir avec le sol », explique Cyril Hanon, animateur filière pomme de terre Arvalis.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Mercredi 24 janvier, tôt le matin, au rond-point du supermarché Cora, plus d'une cinquantaine de tracteurs ont répondu à l'appel à mobilisation lancé par la FNSEA 41 et JA 41 pour prendre la route vers la préfecture de Blois.
FNSEA et JA 41 se mobilisent à Blois
La colère des agriculteurs a grondé en Loir-et-Cher et plus précisément à Blois, devant les locaux de la préfecture, mercredi 24…
Charles Perdereau, Président de JA Centre-Val de Loire.
Charles Perdereau : « Nous voulons des actes ! »
Les premières grosses mobilisations ont pris de l’ampleur tout au long de ces derniers jours un peu partout en France. La montée…
Mardi 23 janvier, à Boissy-l'Aillerie (Val-d'Oise). Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, en visite dans l'exploitation de Paul Dubray,
Valérie Pécresse à la rencontre des agriculteurs
Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, s'est rendue mardi 23 janvier à Boissy-l'Aillerie (Val-d'Oise) sur…
« Nous appelons à une mobilisation forte ce dimanche 28 janvier dans notre département »
Bertrand Petit, président de la FNSEA 28, et Guillaume Chenu, président de JA 28, prennent la parole dans un contexte de ras…
Les marques de Lactalis ont été épinglées par les éleveurs de la FNSEA et de JA d'Eure-et-Loir.
Les éleveurs ciblent Lactalis
Les éleveurs laitiers de la FNSEA 28 et de Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir ont mené une action au sein du Centre Leclerc de…
Lydie Boussin trie elle-même ses œufs bio à la main car elle n'emploie personne sur son exploitation.
Élever des poules pondeuses bio, oui, mais à quel prix ?
Il y a dix ans, Lydie Boussin est devenue éleveuse de poules pondeuses bio. Aujourd’hui, face à la saturation du marché, la jeune…
Publicité