Aller au contenu principal

Communication
L'étape chartraine des « Toqués à emporter » fait un tabac

Jeunes agriculteurs et l'association Le Tour des terroirs ont organisé une vente à emporter d'un repas de chefs le 20 mars, à Chartres.

« Tout est parti », se réjouit le président de Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir, Alexandre Plateau, à l'issue de l'opération Les Toqués à emporter, dont une étape se déroulait le 20 mars dans la boutique du Grand Monarque à Chartres.

De fait, les cent cinquante repas préparés par trois chefs ambassadeurs de l’association Le Tour des terroirs — Thomas Parnaud et Jérôme Bellegueille, du Grand Monarque, et Alexandre Trazeres, du Relais de Chambord — sont partis comme des petits pains.

Cette opération conduite par le syndicat et l'association se donne pour objectif de resserrer les liens entre les agriculteurs et le grand public, en passant par la gastronomie.

Capture d’écran 2021-03-24 à 17.43.20.png
Un plat signé Thomas Parnaud : Longe de veau d'Eure-et-Loir, race limousine, en croûte de noisettes.

Le principe réside dans le fait que les produits proviennent d'exploitations d'adhérents à Jeunes agriculteurs. Il y en avait treize pour constituer le menu du jour. Certains d'entre eux ont même mis la main à la pâte en étant aux côtés des chefs durant la matinée. Et ces derniers ont découvert des produits qu'ils vont intégrer à leur carte.

Parallèlement, des producteurs fermiers euréliens et un vigneron ont présenté leur production au sein d'un Marché Toqué.

« Nous avons eu de bons retours, souligne Alexandre Plateau. Les gens ont apprécié les menus. Beaucoup avaient réservé leur repas mais certains ont découvert l'opération le jour-même. L'idée avec le Grand Monarque serait de faire venir régulièrement des producteurs fermiers dans la boutique pour présenter leurs produits. »

Il conclut : «  Ce serait bien aussi de renouveler cette opération tous les ans et dans tous les départements. C'est une bonne manière de faire découvrir ce que nous faisons ».

Capture d’écran 2021-03-24 à 17.43.26.png
Émilie Plateau, éleveuse de bovins allaitants avec son conjoint Alexandre en Eure-et-Loir, est venue vendre leurs préparations à base de viande de bœuf et veau limousin.

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Un excellent bilan pour FarmViz après un an d'activité
La société FarmViz est spécialisée dans la gestion de la ventilation du stockage des grains. Un an après le début de ses…
« Opération Parcelles fleuries : nourrir, communiquer et embellir »
Président du canton de Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne), Jean-Baptiste Benoist développe depuis 2017 une ­opération « Parcelles…
Publicité