Aller au contenu principal

Pédagogie
La Belle Transition lie culture et pédagogie à Lorris

L’association La Belle Transition a posé ses bagages à Lorris (Loiret). La jeune structure a pour ambition de lier culture du spectacle et culture du vivant. Rencontre avec Matthieu Décaillon, chef de projet pour l’association.

Matthieu Décaillon.
Matthieu Décaillon prévoit également d'aménager une Kerterre dans son parc à animaux afin de proposer des nuits insolites.
© Audrey Bouts - Horizons

Lorsque des terres situées près de la Ferme de Lorris (Loiret) ont été proposées à la location, Matthieu Décaillon y a vu un énorme potentiel. Originaire d’Orléans, ce chef de projet en informatique a tout de suite répondu à cet appel à projets en proposant de monter une ferme pédagogique multiculturelle. « Il s’agit de travailler autour de la culture du sol (maraîchage bio), de la culture du vivant (ferme pédagogique) et de la Culture (spectacle vivant). » Son but est de lier ferme pour animaux et culture. « Il faut faire venir la culture dans le bassin du Gâtinais est qui est pauvre en animations culturelles. »

Une quinzaine d’animaux

Née en novembre 2020, l’association espère accueillir une quinzaine d’animaux dans son parc : chèvres, alpagas, poneys shetland et ânes seront rejoints par des oies et moutons d’Ouessant de la compagnie Dog Trainer, spécialisée dans le dressage d'animaux pour le cinéma et spectacle de rue. « La compagnie manquait un peu de place. Nous avons donc convenu de leur venue à La Belle Transition », souligne Matthieu Décaillon. Une basse-cour dite « conservatoire » de 120 m² sur 2,50 m de haut, va également être créée. « Nous allons réintégrer plusieurs espèces de volaille en voie de disparition dans les basses cours classiques comme la poule du Gâtinais », précise le chef de projet.

Des ateliers pour mieux comprendre le vivant

L’association proposera différents ateliers pour les plus petits afin qu’ils découvrent la faune et la flore. « Nous proposerons des ateliers pédagogiques sur l’environnement et sur l’écologie, » rajoute Matthieu Décaillon. La Belle Transition prévoit également d’accueillir des personnes autistes autour d’ateliers d’éveil sensoriel avec les animaux. Un maraîcher en agriculture bio doit parallèlement s’installer pour travailler conjointement avec l’association et ainsi proposer des ateliers sur la découverte des fruits et légumes de la région. Le chef de projet insiste : « Nous devons travailler en synergie pour pouvoir proposer une gamme d’ateliers larges ».

La culture au centre de la ferme

Ouverte au grand public, cette ferme pédagogique sera animée par des spectacles. Plusieurs artistes seront présents à Lorris pour proposer leurs œuvres et leurs numéros dans un hangar aménagé à cet effet. Si pour le moment, tous les feux sont au vert pour La Belle Transition, il faudra attendre la mi-septembre pour savoir si l’association pourra concrétiser tous ses projets. Matthieu Décaillon est optimiste. « C’est un projet auquel je crois et qui va prendre de l’ampleur », conclut-il. Les intéressés peuvent prendre contact avec l'association*.

Matthieu Décaillon prévoit également d'aménager une Kerterre dans son parc à animaux afin de proposer des nuits insolites.

 

*Renseignements au 06.20.09.01.14 ou sur la page Facebook de l'association.

Les plus lus

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année
Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 …
Cette année, Innov-agri revient du 7 au 9 septembre à Outarville (Loiret). L'édition 2018 (photo) avait accueilli 80 000 visiteurs.
Innov-Agri tiendra sa 26e édition du 7 au 9 septembre
La 26e édition du salon en plein air Innov-agri se tiendra à Outarville (Loiret) les 7, 8 et 9 septembre 2021.
Valérie Lacroute.
Valérie Lacroute : « La région portera une politique agricole francilienne ambitieuse »
Valérie Lacroute, vice-présidente en charge de l’Agriculture et l’Alimentation à la Région Île-de-France, répond à nos questions.
Les deux premières séances de chaque atelier des États généraux annuels de l’alimentation 2021 se dérouleront sur une plateforme virtuelle recréant le campus Xavier-Beulin.
L’Open Agrifood fait sa rentrée
En cette rentrée, l’association Open Agrifood propose un programme événementiel chargé avec notamment le retour des États…
Le 5 août, à Prouais. Un agriculteur pionnier, Thierry Maillier (à d.), un responsable régional qui y croit, Frédéric Chopart (au c.) et un agronome en soutien, Didier Renard (à g.), tout est réuni pour lancer la filière sorgho chez NatUp.
NatUp lance une filière sorgho pour le sud de son territoire
Le groupe coopératif NatUp a annoncé le lancement d'une filière sorgho, le 5 août à Prouais. Une opportunité pour les…
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), le 9 septembre 2021. Manon Moignier a pu démarrer son élevage de chèvres et sa ­production de glaces cet été.
À la rencontre de la Chèvre-rit de Manon
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), Manon Moignier s'est lancée dans l'élevage de chèvres avec transformation à la ferme. Elle…
Publicité