Aller au contenu principal

Édito
Benoit Mazure : « L’effondrement de la filière sucre aura-t-il lieu ? »

Agriculteur à Morigny-Champigny (Essonne), Benoit Mazure est le président du syndicat Hurepoix-Étampois et, à ce titre, administrateur de la FDSEA Île-de-France.

« Quel gâchis ! Comment a-t-on pu en arriver là ? Voilà une filière d’excellence dans notre pays qui vacille comme malheureusement tant d’autres. La France dispose de tous les atouts : un terroir adapté à la culture de la betterave, des sucreries modernes, des savoir-faire reconnus, une production de sucre qui a toute sa place dans une Europe déficitaire.

C’était sans compter sur l’amateurisme de nos responsables politiques, qui, aveuglés par leurs idéologies, prennent des décisions sans en évaluer les conséquences. L’interdiction des néonicotinoïdes plonge, comme en 2020, les betteraviers dans une impasse technique et discrédite une fois de plus la parole de l’État qui s’était engagé à accorder une dérogation cette année encore.

Les conséquences ne se sont pas fait attendre :

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Lydie Boussin trie elle-même ses œufs bio à la main car elle n'emploie personne sur son exploitation.
Élever des poules pondeuses bio, oui, mais à quel prix ?
Il y a dix ans, Lydie Boussin est devenue éleveuse de poules pondeuses bio. Aujourd’hui, face à la saturation du marché, la jeune…
Vendredi 9 février, à Chartres. Bertrand Petit (à d.) a présidé la 78e assemblée générale de la FNSEA 28.

La FNSEA 28 dresse un premier bilan des actions en assemblée générale
La 78e assemblée générale de la FNSEA d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 9 février à Chartres. L'occasion de faire le point…
Blocus de Paris : les agriculteurs font le siège sur l'A10 [VIDÉO]
Initialement installés à Longvilliers pour tenir le blocus de Paris, les agriculteurs ont progressé jusqu'à Janvry où ils ont été…
Les dernières mobilisations ont permis d'obtenir des avancées.
Synthèse des avancées obtenues
140 points et mesures ont été demandés par la FNSEA et JA. Voici un résumé en douze points des avancées obtenues et des mesures à…
Sur l'A1, une centaine de tracteurs des agriculteurs de la FDSEA et des JA Val-d'Oise et Oise « tiennent la position » sur l'aire de Chennevières depuis lundi midi. Une opération escargot s'est tenue mercredi 31 janvier sur les routes secondaires. Ils devaient être rejoints par les agriculteurs du Nord mercredi et jeudi.
Acte 2 : le siège de la capitale
À la suite des « annonces insignifiantes » du Premier ministre et à son « attitude désinvolte » à l’égard des agriculteurs…
Mercredi 24 janvier, de nombreux agriculteurs ont rejoint des supermarchés, dont notamment le Leclerc de Blois, pour échanger avec les consommateurs et mettre des étiquettes sur les produits alimentaires créant une concurrence déloyale.
La mobilisation des agriculteurs s’intensifie en Loir-et-Cher
Les deux syndicats agricoles, FNSEA 41 et Jeunes agriculteurs de Loir-et-Cher, continuent leurs actions sur le territoire…
Publicité