Aller au contenu principal

Un week-end pour parler d’innovation en agriculture

Du 23 au 25 septembre à Châteaudun, le campus Les champs du possible organise la deuxième édition du festival Futur en Beauce, dédié à « l’agriculture du futur ».

Avec son incubateur de start-ups, l’ouverture d’une formation tournée vers le numérique, son réseau d’agriculteurs innovants et son atelier de machines-outils, le tout jeune campus dunois Les champs du possible est spécialisé dans l’innovation agricole. Il ouvre ses portes au grand public et aux agriculteurs ce week-end à l’occasion du second festival Futur en Beauce (pour en savoir plus sur la première édition, c’est par ici).

Au coeur du festival, le concours « Agreen startup » se tiendra du vendredi soir au dimanche soir. Déjà testé à Châteaudun l’an dernier, ce concours mettra en compétition des équipes aux compétences variées (spécialistes en agriculture, en informatique, en design, en communication, en gestion de projets…) qui auront deux jours pour développer des projets novateurs, en lien avec l’agriculture, et économiquement viables (pour s’inscrire, c’est par là).

Le vendredi, étudiants et lycéens s’affronteront sur Agrimanager, un jeu vidéo permettant aux futurs agriculteurs de s’initier virtuellement à la gestion d’une ferme.

En quoi les solutions web (Agriconomie, Isagri, Mes P@rcelles…) ou les objets connectés répondent-ils aux besoins des agriculteurs ? Pourquoi donner ses données ? Comment les différentes générations d’agriculteurs ont-elles vécues les innovations technologiques qui ont jalonné leur époque ? Le samedi et le dimanche, des tables rondes et ateliers dédiés aux enjeux de l’agriculture de demain apporteront des réponses à ces questions.

Pendant ces deux jours, des entrepreneurs présenteront leurs innovations en agriculture (drones, robots, capteurs…) dans une parcelle de démonstration.

Des visites guidés permettront de découvrir l’atelier de machines-outils (ou « farmlab ») et l’incubateur de start-ups du campus.

Le dimanche, les enfants pourront découvrir la programmation informatique grâce à des ateliers de codage, les produits locaux du marché de producteurs… et le TractoBrick, un tracteur grandeur nature fabriqué entièrement en Légo !

Ouvert à tous les 23 septembre de 17h à 20h30, le 24 septembre de 10h à 18h, le 25 septembre de 10h à 20h30. Entrée gratuite. Adresse : route de Courtalain à Châteaudun. Vous pouvez suivre l’événement sur les réseaux sociaux avec le hashtag #FENB2016.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité