Aller au contenu principal

Alimentation
Une Semaine pour régaler les papilles

À l’occasion de la Semaine de l’agriculture, les produits locaux sont à l’honneur jusqu’au 23 mai en Loir-et-Cher grâce aux événements « 1 vin, 1 mets » et Papilles en fête.

Faute de Salon à Paris cette année, le monde agricole est à l’honneur en régions et en ligne depuis jeudi 13 mai et jusqu'au 24 mai, pour la Semaine de l’agriculture française. Au programme : des marchés de producteurs, des visites de fermes, des vidéos en direct, des conférences, etc.

En Loir-et-Cher, cette Semaine de l’agriculture prend la forme d’actions autour de la cuisine et des produits locaux. La campagne « 1 vin, 1 mets » met en avant sur les réseaux sociaux des produits issus du terroir régional, cuisinés par des chefs du département et associés à des vins représentatifs de la variété du vignoble loir-et-chérien.

Semaine agri

Fruit d’un partenariat entre la chambre d’Agriculture, la Fédération des associations viticoles et l’association Cuisine en Loir-et-Cher, cette action vise à « mettre en valeur toute la chaîne : viticulteurs, agriculteurs, restaurateurs » auprès du grand public, explique Cécile Grosseuvres, chargée de projets Communication et marketing à la Chambre.

Chaque jour, du 13 au 22 mai, un post diffusé sur les comptes ­Facebook et Instagram de la Chambre met donc en avant un accord mets-vin et invite les internautes à reproduire la recette.

Semaine agri

Le week-end des 22 et 23 mai, c’est à Blois que les curieux et les gourmands pourront venir rencontrer les acteurs de la filière agricole : les Jeunes agriculteurs de Loir-et-Cher y organisent Papilles en fête, leur événement bisannuel axé sur l’alimentation de proximité.

Pendant deux jours, animations ludiques, démonstrations de cuisine, marché de producteurs, mini-ferme, stands sur les filières et points de restauration locale animeront le parvis de la Halle aux grains. Les visiteurs pourront aussi retrouver à cette occasion l’expo photos, les vins et le livret de recettes de la campagne « 1 vin, 1 mets ». De quoi boucler la boucle !

+ d’infos

Tous les événements de la Semaine de l’agriculture en France sont recensés sur la plateforme www.semainedelagri.fr.
La bande-annonce vidéo de l'événement "1 vin, 1 mets"

Images : chambre d'Agriculture de Loir-et-Cher et Jeunes agriculteurs de Loir-et-Cher

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité